Si vous aimez la nature et adorez particulièrement admirer le grondement des chutes d’eau, voici quelques sites incontournables qui méritent le détour !

visuel-Chutes-du-Niagara

Les chutes du Niagara

Qui ne connait pas les fameuses chutes du Niagara en Amérique du Nord ? Elles se situent à la frontière entre le Canada et les États-Unis. Il s’agit notamment de trois chutes d’eau sur la rivière Niagara. Cette rivière relie le lac Ontario au lac Erié. Pour visiter ce site, vous devez vous rendre à Toronto et prendre le bus après et parcourir 120 km.

Les chutes d’Iguazu

Tout comme les chutes du Niagara, les chutes d’Iguazu se trouvent à la frontière de deux pays, entre l’Argentine et le Brésil. Au cœur de la forêt tropicale, cette chute est formée par 275 cascades. Ces dernières forment un front de 3 km entre les deux pays. La plus haute cascade de cette chute mesure 90 mètres de hauteur et on l’appelle « gorge du diable ». Au côté de la frontière de Brésil, il y a le parc national de l’Iguaçu et au côté de l’Argentine, il y a le parc national d’Iguazu.

chutes-victoria

Les chutes Victoria

Les spectaculaires chutes Victoria se trouvent sur le fleuve Zambèze qui sépare la Zambie du Zimbabwe. Cette chute est très singulière de par le tableau qu’elle forme. Elle tombe avec une largeur de 1 700 m et une hauteur de plus de 100 m. Le fleuve atterrie dans une grande faille de plateau et parcours par la suite un étroit canyon. Des vols peuvent vous ramener quotidiennement de l’aéroport de Johannesburg à Victoria Falls, pour se rendre aux chutes.

Les chutes de Plitvice

Si les autres cascades sont connues pour leurs largeurs et hauteurs, Plitvice, au cœur de la Croatie, se démarque par l’ensemble de son environnement. Il s’agit de 16 lacs et bien d’autres petites rivières, qui, reliés entre eux, déversent 92 cascades au cœur d’une forêt primitive. Cette dernière est composée de pins et de hêtres et abrite des espèces rares comme l’ours brun et le loup. Ce lieu est devenu un patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979.